Baisser la facture énergétique : le point sur les aides financières

 

Pour la rentrée, on fait le point sur les différentes aides financières proposées avant de se lancer dans les travaux de rénovation ou d’installation de vos ouvertures extérieures. Cela peut concerner les fenêtres, les portes d’entrée et les volets roulants.

La volonté du gouvernement est de diminuer le coût de la facture énergétique des ménages tout en simplifiant les dispositifs existants.

Les volets roulants font partie des travaux d'isolation qui peuvent être pris en charge par des aides de l'Etat.
Les volets roulants font partie des travaux d’isolation qui peuvent être pris en charge par des aides de l’Etat.

Rappel des dispositifs existants

Les trois dispositifs phares, le Crédit d’impôt développement durable (CIDD), l’Eco-prêt à taux zéro (Eco PTZ) et les chèques énergie perdurent. Plusieurs articles explicatifs sont d’ailleurs en ligne sur le Guide des fenêtres et des volets :

Consultez le catalogue_bannière photo

Deux nouvelles aides exceptionnelles

L’Etat propose deux nouvelles aides, en fonction des ressources des ménages. Objectif : aider à entamer un chantier de rénovation thermique. Il s’agit de primes, dont les montants varient de 1350 à 3000 euros pour les familles aux revenus les plus modestes.

Comment bénéficier de ces primes ?

Pour savoir si vous êtes éligible, votre dossier est examiné par un conseiller du point Rénovation Info Service, mis en place par l’Etat. Il procède à un examen personnalisé de votre situation et du montant des travaux envisagés et lance ensuite la demande. A noter que vous pouvez prendre rendez-vous par téléphone au 0 810 140 240.

Quels sont les travaux concernés par ces primes ?

Pour la prime de 1350 euros :

Les travaux doivent être facturés par un professionnel et concerner au moins deux des rubriques ci-dessous :

  • travaux d’isolation thermique de la totalité́ de la toiture,
  • travaux d’isolation thermique de la moitié au moins des murs donnant sur l’extérieur,
  • travaux d’isolation thermique de la moitié au moins des fenêtres donnant sur l’extérieur,
  • travaux d’installation de chaudières à condensation, de chaudières à micro-cogénération gaz ou de pompes à chaleur autres que air/air,
  • travaux d’installation de chaudières ou d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude fonctionnant au bois ou autres biomasses,
  • travaux d’installation d’équipements de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

Pour la prime de 3000 euros :

Les démarches sont différentes. Les travaux effectués doivent garantir une économie de 25 % dans votre consommation énergétique. Le conseiller vous accompagne dans toutes les démarches de départ : diagnostic du logement, évaluation de sa performance énergétique et vous propose les travaux qui en découlent.

C’est une démarche qui peut prendre du temps, alors si vous avez un projet de rénovations de vos volets, fenêtre et portes d’entrée, il vaut mieux se renseigner dès maintenant

Consulter le site officiel Renovation-info-service.gouv.fr

Crédit photo © Renovart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *