Fenêtres et volets : les aides financières pour vos travaux de rénovation

Rénover son logement pour une meilleure isolation est une solution beaucoup plus économique et plus écologique. Mais entamer des travaux de rénovation de ses fenêtres, ses portes ou ses volets nécessite aussi de bien prévoir son budget. Ces travaux peuvent être étalés dans le temps. Il est aussi possible de bénéficier de certaines aides financières : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, primes à la rénovation… On fait le tour des coups de pouce financiers à ne pas manquer pour la rénovation de vos fenêtres et de vos volets

Dossier spécial aides financieres renovation - Renovart

Est-ce qu’il existe des aides financières
pour la rénovation ? 

La réponse est oui ! Il existe notamment des aides financières pour la rénovation énergétique, c’est à dire pour les travaux qui vont permettre une meilleure performance énergétique du logement, donc des économies sur les factures d’énergie et un meilleur confort. Chaque dispositif présente des caractéristiques et des conditions particulières.

Ces aides peuvent également être appelées à évoluer au fil des années, et les conditions sont propres à chaque dispositif. Certains coups de pouce répondent aussi à des cas bien spécifiques : des aides financières locales par exemple. Pour certains ménages avec des revenus moins importants, elles sont essentielles pour bien commencer les travaux de rénovation dans un logement. 

Quelles sont les aides financières
de l’Etat pour 2020 ? 

Si vous avez prévu vos travaux en 2020, plusieurs dispositifs d’aides financières pour la rénovation énergétique du logement sont accessibles. Ces aides peuvent être versées sous forme de prime, de crédit d’impôt ou encore de prêt…

  • MaPrimeRénov’,
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE),
  • l’éco-prêt à taux zéro pour les particuliers ou pour les copropriétés,
  • Le programme Habiter Mieux avec l’Agence nationale de l’habitat (Anah). 

Il existe également d’autres aides financières, comme le prêt de la Caf pour les ménages modestes ou l’aide de la caisse de retraite. Chaque aide est soumise à des conditions particulières, généralement des plafonds de ressources des ménages et des bouquets de travaux réalisés dans le logement. Tous les travaux de rénovation ne sont pas éligibles à une aide financière. 

Enfin, dans le cadre des CEE, les Certificats d’Economie d’Energie, les fournisseurs d’énergie comme EDF, Engie ou encore Total peuvent proposer des aides pour financer des travaux d’économie d’énergie : les primes CEE.  Ces travaux doivent être réalisés par un professionnel reconnu RGE.

Le dispositif MaPrimeRénov’ a changé depuis octobre 2020, et s’ouvre à tous les propriétaires sans conditions de revenus. Pour en savoir plus sur les démarches, consultez notre dossier complet MaPrimeRénov’

Quels travaux de rénovation
sont éligibles à une aide financière ?

D’une manière générale, les aides à la rénovation énergétique financent les travaux qui permettent d’obtenir une meilleure performance énergétique du logement. Ainsi, le dispositif MaPrimeRénov’ (prime à la rénovation) doit permettre de financer des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation et d’audit énergétique d’une maison ou d’un appartement dans un habitat collectif. Pour 2020, il est possible de bénéficier de cette aide pour remplacer ses vitrages simples par des double ou triple vitrages, pour une meilleure isolation thermique des parois vitrées. C’est le moment d’en profiter pour rénover vos anciennes fenêtres !

Comment demander une aide financière
pour une rénovation ? 

Pour ne pas se tromper dans les démarches, suivez le guide ! Nous proposons une fiche pratique avec l’ensemble des étapes à suivre pour votre demande d’aide financière. L’une des conditions pour bénéficier de ces aides est de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Pour mieux comprendre ce que cela signifie, zoom sur la qualification RGE pour les professionnels

Quelles aides financières pour
la rénovation énergétique en copropriété ?

Dans le cas de travaux de rénovation énergétique d’une copropriété, le coût des travaux entre dans le budget de la copropriété. Mais il existe aussi certaines aides pour financer ces travaux, et notamment l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce prêt collectif est octroyé au syndicat de copropriété, pour le compte des propriétaires. Il est destiné à servir uniquement pour les travaux visant à une économie d’énergie, c’est à dire une action d’amélioration de la performance énergétique par exemple. Il peut s’agir de travaux visant à une meilleure isolation de la toiture, une rénovation des systèmes de chauffage collectif dans les anciens immeubles chauffés au gaz ou dont la chaudière est trop ancienne par exemple, ou d’une meilleure isolation des parois vitrées dans les parties communes ou les logements. 

Les travaux doivent impérativement être réalisés par un artisan ou une entreprise qui détient la mention RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Le montant ne peut pas excéder 30 000 euros. Si vous êtes concerné et que vous vous posez des questions sur les travaux qui peuvent être financés dans ce cadre et les démarches à suivre, suivez le guide !

Demandez une intervention auprès des professionnels Rénov'art

2 commentaires

  1. bonjour

    je vais avoir besoin de changer fenetres en ALU et double vitrage en 2020

    pensez vous qu il y aura des AIDES et deductions d impot?

    quel organisme contacter pour ce faire?

    cdlt M.B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *