Le crédit d’impôt pour les fenêtres : comment ça marche en 2018 et 2019 ?

Aujourd’hui, nous répondons à plusieurs internautes qui avaient besoin de précisions sur les nouvelles conditions du Crédit d’impôts transition énergétique (CITE). Depuis le début de l’année 2018, il a en effet été réformé notamment en ce qui concerne la réduction du taux pour les fenêtres.

Quelles sont les conditions en 2018 ? Quand faut-il déclarer ces travaux de rénovation et quelles sont les bonnes démarches ? Nos explications en quelques points pratiques.

On vous dit tout sur le crédit d’impôt pour les fenêtres en 2018 et 2019 !

Le CITE 2018 : ce qu’il faut retenir

Depuis le début de l’année, seules les fenêtres qui remplacent les fenêtres à vitrage simple sont éligibles au CITE. Les portes, les volets et les autres vitrages sont exclus du dispositif.

Le taux du crédit d’impôt change également. Avant le 1er janvier 2018, il était fixé à 30 %. Depuis le début de l’année, il est fixé à 15 %. Et ce taux sera proposé aux particuliers jusqu’au 30 juin 2018.

Quels sont les derniers délais
pour faire ses travaux de rénovation ?

Concrètement, cela signifie que seuls les travaux de rénovation sur des vitres simples sont encore éligibles au dispositif financier. Cela reste néanmoins une bonne nouvelle pour les particuliers concernés, tant l’économie d’énergie est importante entre vitrages simples et vitrages doubles.

Certains délais sont à respecter : le devis doit être signé et un acompte versé avant le 30 juin 2018. Il reste donc quelques semaines pour prévoir les travaux ! Ces commandes, enregistrées avant le 1er juillet 2018, devront être facturées au plus tard par un professionnel d’ici le 31 décembre 2018.

En savoir plus : quels coûts prévoir pour la pose des fenêtres ?

Quand faut-il déclarer ses travaux 2018
dans le cadre du CITE ?

Là aussi, les taux de crédit d’impôt ainsi que les démarches à suivre dépendent de la date à laquelle les travaux ont été réalisés !

  • Les travaux effectués dans le courant de l’année 2017 doivent être détaillés dans la déclaration d’impôt sur les revenus 2017. Ils sont encore éligibles au taux de crédit d’impôt de 30 % ;
  • Les travaux réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2018 devront être reportés dans la déclaration d’impôt sur les revenus 2018, c’est-à-dire au printemps 2019. Ils sont éligibles au CITE à 15 %.
  • Il n’est pas obligatoire de transmettre la facture. Mais elle doit pouvoir être présentée au centre des finances publiques en cas de contrôle.

Besoin d'un conseil, contactez un expert !

Un commentaire

  1. Bonjour. Les conditions seront elles les mêmes en 2019?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *