Cinq choses à éviter quand on nettoie ses volets

Bien entretenir ses volets, c’est un réflexe à adopter pour assurer leur longévité. Les menuiseries extérieures sont soumises à la pollution, à l’humidité, aux effets du soleil et au froid. Autant de bonnes raisons de les chouchouter. Mais pour éviter de se tromper, voici cinq choses à ne pas faire. Place aux bonnes pratiques !

Ne vous limitez pas aux volets en bois :
tous les matériaux ont besoin d’entretien !

Tous les matériaux n’ont pas les mêmes exigences. Le bois par exemple demande un entretien plus régulier que d’autres : un traitement fongicide et insecticide régulièrement, une lasure pour conserver son bel aspect naturel en plus d’un nettoyage annuel… Mais le PVC et l’alu apprécient aussi qu’on les soigne. Pour le PVC et l’alu, cet entretien peut se limiter à un nettoyage au minimum une fois par an. En plus d’un aspect esthétique plus soigné, c’est un bon moyen de vérifier que tout est en bon état.

Evitez les produits abrasifs :
vos volets ont besoin de soins adaptés

La base la plus saine pour nettoyer vos volets est la plus simple. Pour la plupart des matériaux, une eau tiède légèrement savonneuse et une éponge douce suffisent. Evitez les produits abrasifs, qui pourraient abîmer la couche de protection des volets. Cela vaut aussi bien pour le bois que pour l’alu, et surtout pour le PVC ! Pensez aussi à un rinçage à l’eau claire pour éviter les traces.

Vos volets en PVC ont jauni ? Voici des produits naturels pour vous aider.

Un entretien uniquement au printemps ?
Non, c’est toute l’année

Bien sûr, le printemps est toujours la meilleure saison pour nettoyer ses menuiseries extérieures. Le temps est doux, le soleil ne tape pas trop fort sur les volets, et il est bien plus agréable de travailler dehors ! Mais si vous avez laissé passer le printemps, il n’est pas trop tard pour se rattraper. Un nettoyage efficace, c’est toute l’année : pensez simplement à ne pas laisser sécher des traces de savon en plein soleil, par exemple. Et à l’automne, un entretien extérieur est une très bonne façon de préparer sa maison aux rigueurs de l’hiver.

Les vantaux et battants ont besoin d’entretien… mais n’oubliez pas les gonds et les coulisses !

Les vantaux ou les battants sont les éléments les plus visibles des volets, surtout lorsqu’ils sont fermés. Mais pour un entretien efficace, n’oubliez pas de vous pencher sur le nettoyage de l’ensemble du mécanisme d’ouverture : les gonds des battants, les coulisses des volets roulants… C’est un bon réflexe pour garantir le bon fonctionnement du volet à l’ouverture et à la fermeture, surtout lorsqu’il grince. Et c’est l’occasion de vérifier s’il faut changer, ou non, une petite pièce.

Les volets sont lourds : ne risquez pas des manœuvres compliquées seul !

Si vous prévoyez un entretien en profondeur en déposant les battants, ou en déposant le tablier du volet roulant, retenez bien qu’il s’agit d’éléments lourds, difficiles à manier seul. Il est préférable de faire appel à un professionnel, plutôt que de risquer d’abîmer vos belles menuiseries (ou pire, de vous faire mal). Et ce sera aussi l’occasion de vérifier que les mécanismes fonctionnent bien, dans le cas d’un volet roulant électrique par exemple.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.