Quelle couleur choisir pour des fenêtres en PVC ?

Le PVC est un matériau polyvalent, solide et fiable. Et c’est d’ailleurs l’un des matériaux les plus utilisés pour les menuiseries des fenêtres, les volets et les portes. Pour plusieurs raisons : d’abord parce qu’il présente des qualités certaines pour l’isolation de la maison. Mais également parce qu’il existe dans plusieurs coloris.

Le PVC existe aussi en couleur

Les techniques de coloration du PVC

Plaxage

Technique qui consiste à coller à chaud un film en PVC sur le profilé PVC. Le profilé PVC gagne en durabilité et en qualité de vieillissement, notamment avec une meilleure résistance au rayonnement UV.

Pigmentation dans la masse

La coloration se fait dans la masse. Des pigments minéraux ou organiques sont ajoutés au PVC avant l’extrusion, c’est-à-dire avant qu’il ne soit mis en forme à chaud dans une filière. Cela garantit une tenue optimale dans le temps.

Choisir une couleur adaptée

Une fenêtre ou une porte-fenêtre contribue fortement au cachet de la maison. Opter pour un PVC coloré ouvre donc de nouvelles possibilités de décoration pour l’habitation.
– En fonction de la maison, choisir un PVC bicolore ou monocolore.
Demander l’avis d’un professionnel pour choisir le modèle et la couleur les plus adaptés à la maison.
– Choisir des accessoires décoratifs qui sont dans les mêmes tons

Un autre avantage d’un PVC coloré est de pouvoir personnaliser les ouvertures, avec un plus large choix d’accessoires décoratifs.

– poignées de fenêtres, de porte-fenêtres ou de portes,
– Caches-paumelles,
– Fausses crémones,
– Petits bois…

Besoin d'un conseil, contactez un expert !

Quelles sont les couleurs existantes ?

Selon les modèles et les catalogues, plusieurs coloris sont disponibles. Un exemple avec la gamme Agora Excellence  et ses six coloris de fenêtres et de porte-fenêtres :

Plusieurs couleurs pour la gamme Agora Excellence– Chêne foncé,
– Chêne doré,
– Chêne irlandais,
– Acajou,
– Gris anthracite,
– Bleu acier.

Pour des questions d’esthétisme, les menuiseries existent en monocolore ou en bicolore.

Menuiseries bicolores :

– Extérieur plaxé et intérieur blanc,
– Ou extérieur blanc et intérieur plaxé.

Menuiseries monocolores :

– Blanc,
– Beige,
– Chêne irlandais,
– Chêne doré.

Retrouvez également notre article : « Alu et PVC : des matières de qualité et résistantes ».

Photo ©Le Guide de la fenêtre et du volet

4 commentaires

  1. est-ce que ces couleurs peuvent faciliter l’acceptation d’un dossier de changement de fenêtre sur une maison qui est dans un secteur sauvegardé ? Ca doit arrondir les angles non ? merci

  2. Bonjour MarieA,

    Vous avez raison de poser la question ! Avant d’entamer des travaux en secteur sauvegardé, il est en effet conseillé de contacter les Services départementaux de l’architecture et du patrimoine (SDAP). C’est auprès de ces services que vous pourrez présenter votre dossier, et discuter de sa faisabilité.

    Dans le cas où vos travaux impliquent une modification de l’aspect extérieur d’un bâtiment, vous êtes concernée. Il faudra donc fournir dans votre dossier une notice détaillant les matériaux utilisés. C’est là qu’il faudra préciser les couleurs choisies. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs coloris possibles pour les PVC : un choix adapté au bâtiment peut être un argument pour appuyer votre demande de permis.

    N’hésitez pas à consulter cette note « Travaux en secteur protégé : quelles démarches avant de commencer ? ». Vous y trouverez des informations utiles pour ce projet.

  3. Complètement d’accord avec le fait que l’utilisation du PVC soit la meilleure matière pour ses encadrements de fenêtre. Le bois à toutefois un charme particulier selon moi et les couleurs sont également au choix, on peut même les changer suivant ses envies mais il est vrai que l’entretien est plus embarrassant que le PVC qui reste le meilleur compromis.

  4. Bonjour Eric,

    En effet, et il ne faut pas oublier l’aluminium, qui a également ses avantages : plutôt recommandé pour les grandes ouvertures, il nécessite très peu d’entretien.

    Je vous conseille d’ailleurs la lecture du Guide « Bien choisir ses fenêtres », qui fait le tour des avantages et des points forts de chacun de ces matériaux. On retiendra par exemple les performances d’isolation du bois, l’esthétisme de l’aluminium qui laisse de la place à la lumière, ou encore le faible entretien du PVC.

    La démarche à suivre est donc de faire le meilleur choix selon la maison – et parfois selon la région -, selon son orientation, selon le climat, et parfois même selon si la maison se trouve ou non dans un secteur protégé.

    Bonne journée à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *