Rénovation : choisir la position du caisson des volets roulants

Bien choisir son caisson pour une pose de volet roulant en rénovation

Les volets roulants manuels ou électriques s’imposent souvent lors d’une rénovation. D’abord parce qu’ils ont des qualités d’isolation et de résistance idéales pour le confort, l’économie et la sécurité. Mais aussi pour leur esthétisme : le volet roulant répond parfaitement à tous les défis de la rénovation !

Pour éviter les faux-pas esthétiques, on vous propose une analyse sur le choix de votre caisson : faut-il opter pour un caisson en extérieur, en intérieur ou en façade ?

Le caisson du volet roulant :
extérieur, intérieur ou façade ?

Dans le cas d’un projet de construction, le caisson du volet roulant est généralement intégré dans le mur. Cela permet un gain de place : non seulement on conserve toute la surface de l’ouverture pour une meilleure luminosité, mais en plus l’esthétique de la façade n’est pas cassée par un caisson supplémentaire.

Dans le cas d’une rénovation, il est plus difficile d’intégrer le caisson dans la façade… mais cela donne déjà une bonne idée d’un critère de choix important. Selon la structure et l’architecture de la maison ou du bâtiment, il est en effet essentiel de choisir un caisson qui va à la fois répondre aux impératifs esthétiques et à la fois conserver la plus grande surface vitrée possible.

Lorsque le caisson ne peut être intégré à la façade, plusieurs solutions sont possibles sans toucher à la structure du bâtiment.

  • Pose sous linteau avec enroulement extérieur : c’est la pose la plus traditionnelle. Le caisson est posé contre la menuiserie et sous le linteau de la fenêtre et le tablier descend proche du vitrage. Le caisson est à l’extérieur de la maison, mais posé de tel façon qu’il ne dépasse pas de la façade. C’est une solution bien adaptée aux fenêtres hautes, et surtout aux linteaux larges.
  • Pose sous linteau avec enroulement intérieur : le principe est le même que l’enroulement extérieur, mais le tablier descend en laissant un espace équivalent à la largeur du caisson. C’est une solution préconisée lorsqu’on souhaite conserver un certain espace entre le vitrage et le tablier : pour les poignées de fenêtres par exemple, ou pour des plantes ou des objets de déco.
  • Pose en façade : le caisson du volet roulant est posé sur la façade. Il est plus visible depuis l’extérieur, mais il permet de conserver toute la hauteur du vitrage et donc toute la luminosité.

Vous ne savez toujours pas quel type de pose convient le mieux à votre habitation ? Posez vos questions en commentaire, nous y répondrons !

En savoir plus sur les volets roulants en rénovation


Un commentaire

  1. Bonjour,
    Faut-il faire une demande aux bâtiments de France pour la pose de volets roulants en intérieur, dans un périmètre de monuments historiques ?

    Merci par avance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *