Comment prendre les mesures de ses volets ?

Lorsqu’on entame des travaux de rénovation de ses volets, il y a plusieurs étapes à ne pas manquer… et prendre les bonnes cotes en fait partie ! Voici les mesures à noter pour la rénovation des volets roulants et des volets battants en fonction du bâti existant.

Prendre les mesures de ses volets avant travaux

Quel matériel est nécessaire ?

Prendre les cotes des volets, c’est possible même quand on débute en bricolage. Cette étape accessible à tous nécessite quand même un minimum de matériel :

  • Un mètre ruban semi-rigide,
  • Un escabeau si les ouvertures sont hautes,
  • Un bloc-notes et un crayon.

Enfin, si vous n’êtes pas encore familier avec les termes à retenir, n’oubliez pas de garder l’œil sur notre lexique des termes techniques. Cela vous aidera à mieux comprendre ce qu’il faut faire quand on parle de gond, de bloc baie ou de butée basse !

A retenir : comme pour les mesures des fenêtres, chaque cote doit être relevée en plusieurs points, en hauteur comme en largeur. La mesure à conserver est la plus petite.

Bien mesurer les cotes
pour les volets battants

Avant une rénovation des volets battants, mesurer les cotes du tableau extérieur, c’est-à-dire la hauteur et la largeur de mur à mur. L’écart entre le sol et l’allège (le rebord de la fenêtre) doit être mesuré, tout comme l’inclinaison de l’appui de fenêtre si celui-ci est en pente.

Les gonds existants doivent être relevés. Plusieurs cotes permettent d’effectuer ces relevés le plus précisément possible :

  • Diamètre des gonds,
  • Distance entre l’axe du gond et le mur ainsi qu’entre l’axe et le bord du tableau,
  • Hauteur entre la base de chaque gond et le tableau.

Toute spécificité architecturale de la fenêtre doit également être relevée : une fenêtre plein cintre par exemple, ou même un relief. Il faut également noter le sens d’ouverture des battants. Autant de détails dont il faudra tenir compte au moment de choisir les volets les plus adaptés !

Bien mesurer les cotes
pour les volets roulants

Comme pour les volets battants, les mesures doivent être prises d’un mur à l’autre à l’intérieur du tableau. Selon le type de caisson choisi – en extérieur, en intérieur ou en façade -, il faut également bien prendre en compte la profondeur du tableau.

Pour une pose du caisson sous linteau par exemple, c’est-à-dire un caisson à l’extérieur de la maison mais dans le tableau, il faut prévoir une profondeur suffisante pour qu’il ne dépasse pas de la façade.

En savoir plus sur les caissons des volets roulants


Image ©Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *