Inondations : comment bien protéger la porte d’entrée ?

Des rivières qui sortent de leur lit après de fortes pluies, une crue plus importante que prévue… Les inondations sont de plus en plus fréquentes. Et lorsque l’eau monte, les dégâts peuvent vite être importants dans la maison. Comment mieux protéger la porte d’entrée et les ouvertures extérieures en cas d’inondations ?

Comment protéger sa porte d'entrée et sa maison en cas d'inondation ?

Comment protéger une porte d’entrée en cas d’inondation ?

Les ouvertures à hauteur du sol (portes d’entrée, porte de garage, soupiraux, porte d’accès à la cave depuis l’extérieur…) sont autant de points d’accès lorsque l’eau monte. Il faut donc protéger les ouvertures, pour éviter les dégâts à l’intérieur… mais aussi pour éviter que l’eau n’abîme les menuiseries des portes ou des portes-fenêtres. Pour cela, il existe plusieurs techniques :

  • Les sacs anti-inondation, c’est-à-dire des sacs ou des boudins de lestage remplis de sable par exemple, à placer devant les ouvertures les plus basses ;
  • Les batardeaux : des dispositifs mobiles et légers, conçus pour résister à la pression de l’eau. Ils se placent devant la porte d’entrée ou la porte du garage et s’adaptent à la largeur des ouvertures ;
  • Les barrières anti-inondations : des panneaux équipés de joints, soutenus par des poteaux et conçus pour des ouvertures plus larges (un portail par exemple) ou pour protéger une façade.

Vent, pluie, inondation… Quelles portes résistent le mieux aux éléments ?

Certains modèles de portes sont conçus pour offrir une meilleure résistance aux éléments : le vent, le froid, et l’eau bien sûr. Le critère à retenir : la mention AEV (Air – Eau – Vent) qui classe les menuiseries en fonction de leur résistance aux éléments. Pour l’eau par exemple, l’étanchéité est notée sur une échelle de 1 à 9. 1 étant la résistance la plus faible et 9 la plus forte.

Si vous résidez dans une zone où des inondations peuvent se produire, n’hésitez pas à prendre conseil auprès de professionnels pour réaliser des travaux d’aménagement. Par exemple, un seuil surélevé pour la porte d’entrée, qui servira naturellement de protection supplémentaire lorsque l’eau monte de quelques centimètres. Mais aussi l’installation de portes qui offrent de bonnes résistances à la poussée et avec des joints de bonne qualité. Pour une porte en bois, privilégier un bois bien traité : il sera moins sensible aux déformations.

configurateur gratuit

Changer une porte d’entrée après une inondation : qui prend en charge les travaux ?

Une inondation n’a pas grand’chose à voir avec un dégât des eaux ordinaire ! Les dommages peuvent être importants après ce genre de sinistre. Selon les cas, c’est la garantie catastrophes naturelles / inondations du contrat d’assurance habitation qui s’applique. Elle prend en charge les dommages qui résultent de l’inondation, mais il faut parfois attendre que l’état de catastrophe naturelle soit déclaré. La première démarche à faire est donc de contacter l’assurance. Il faudra ensuite entamer les réparations et pour cela, il est préférable de faire appel à un professionnel !

Configurez gratuitement votre porte d’entrée

 

Photo ©Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *