PVC, bois ou alu… choisir les matériaux de sa porte d’entrée

Bien choisir sa porte d’entrée est essentiel. Il s’agit de l’un des éléments de la maison que vos visiteurs voient en premier. Mais surtout, elle peut être un atout en termes de sécurité et d’isolation pour la maison.

Les matériaux qui composent la porte – PVC, bois ou alu – peuvent influer sur ses qualités. Comment mesurer cette influence ? Quels sont les avantages de chaque matériau ?

Quel matériau choisir pour votre porte d'entrée ?

Mesurer la résistance et l’isolation d’une porte d’entrée

L’isolation, un critère à prendre en compte

L’isolation thermique de la porte est mesurée en Ud. Plus le coefficient Ud est faible, meilleure est l’isolation. Les performances énergétiques des portées sont classées de A à F, l’étiquette A signalant l’isolation la plus optimale.

Chaque matériau possède ses propriétés isolantes, qui peuvent être renforcées par une conception particulière.

Une meilleure isolation de la porte permet de réduire la facture d’énergie. Mais aussi son budget rénovation ou construction. Comme les fenêtres, les portes d’entrée isolantes ouvrent droit au Crédit d’impôt.
En savoir plus sur les aides financières dans notre dossier spécial
QualitésIsolationRésistanceEsthétique
PVCExcellente isolation.Résistance aux intempéries conditionnées par un entretien régulier. Résistance moindre aux tentatives d'effraction.Bonnes qualités esthétiques et peu d'entretien.
AluminiumNécessite un rupteur de pont thermique.Excellente durabilité et bonne résistance. Design moderne
BoisExcellente isolation.Excellente résistance aux tentatives d'effraction et bonne durabilité à condition d'un entretien adapté.Très belle esthétique, nécessite un entretien régulier.
Mixte alu et boisExcellente isolation.Excellente résistance aux tentatives d'effraction et excellente durabilité.Esthétique haut de gamme, nécessite peu d'entretien.

Cliquez pour consulter le catalogue Rénov'art

Un obstacle aux tentatives d’intrusion

Selon le matériau choisi et son épaisseur, la porte peut opposer une meilleure résistance.
Pour éliminer tout risque d’intrusion, elle peut être renforcée par des fermetures sécurisées, par exemple une serrure trois points. Dans le cas d’une porte en partie vitrée, un vitrage anti-effraction est recommandé (verre classé P6B à P8B selon la norme EN 356).

En savoir plus sur les avantages du double et du triple vitrage

La norme EN 1627 établit une échelle de résistance aux effractions en six classes, de CR1 à CR6.

La classe CR3 par exemple estime à 5 minutes le temps de résistance offert par une porte. Un repère quand on sait que les statistiques estiment que 5 minutes de résistance découragent la majeure partie des cambrioleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *