Comment faire des économies d’énergie en hiver ?

En hiver, plus les températures baissent, plus la facture d’énergie monte ! La meilleure solution pour éviter les déperditions d’énergie ? Isoler l’habitation, en profitant par exemple du plan d’action J’éco-rénove j’économise pour équiper sa maison de doubles vitrages adaptés.
En attendant les travaux, il y a quelques gestes simples à adopter pour surveiller la consommation d’énergie.

En hiver, les volets ont aussi un rôle à jouer dans l'isolation de la maison.
En hiver, les volets ont aussi un rôle à jouer dans l’isolation de la maison.

Les bons réflexes pour réduire sa facture d’énergie

En hiver, le chauffage représente la plus grande partie de la facture d’énergie d’une habitation ! Même avec une maison bien isolée, certains points peuvent être améliorés.

  • Si les fenêtres bénéficient d’un ensoleillement maximum la journée, laisser rideaux et volets ouverts ! Cela permet à la pièce d’emmagasiner de la chaleur pour la soirée,
  • Pendant la journée, éteindre le chauffage dans une pièce qui bénéficie de ce genre d’ensoleillement,
  • Fermer les volets pendant la nuit ou pendant une absence, surtout si les fenêtres ne disposent que d’un vitrage simple et si elles sont exposées au vent,
  • Eteindre les radiateurs dans une pièce lorsqu’elle est aérée pendant la journée,
  • Réguler le chauffage, afin de garder une température stable dans les pièces à vivre et dans les chambres.

Le saviez-vous ? Il vaut mieux mettre un pull supplémentaire et régler la température des pièces à vivre à 19°c, et celles des chambres entre 16 à 17°c, plutôt que de pousser le thermostat. Un degré de moins peut représenter une économie de 7% d’énergie.

Des gestes simples au quotidien pour éviter les ponts thermiques

Les ponts thermiques peuvent également entraîner des dépenses d’énergie supplémentaires pour le propriétaire ou pour le locataire. Il s’agit de zones de l’habitation par lesquelles l’énergie s’échappe. En hiver, c’est donc la chaleur qui fuit par une fenêtre mal isolée, des dormants de fenêtres qui laissent un vide d’air…

Pour détecter ces ponts thermiques, la meilleure solution est de faire appel à un professionnel. Mais en attendant de pouvoir entamer quelques travaux, quelques solutions temporaires peuvent être adoptées.

  • Calfeutrer les fenêtres, par exemple à l’aide de rideaux épais supplémentaires,
  • Opter pour les boudins ou les pas de portes à glisser sous les portes et les portes fenêtres, pour éviter les courants d’air,
  • Fermer les volets pour compléter l’isolation d’une fenêtre.

Comment lutter contre le pont thermique ? Des points-clés à vérifier avant d’entamer les travaux !

Contacter un expert des volets sécurisés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *