Comment bien entretenir une baie vitrée ?

La baie vitrée est un vrai atout pour une belle luminosité dans la maison ! Mais ce type d’ouverture demande aussi un entretien régulier. D’abord la surface vitrée bien sûr, pour conserver toute cette luminosité. Mais aussi la menuiserie, pour que les vantaux puissent coulisser sans faire de bruit et sans se bloquer. Voici les bons réflexes à adopter… et les astuces à connaître.

Comment bien entretenir une baie vitrée ?

Comment nettoyer facilement
la surface d’une baie vitrée ?

La baie vitrée est bien plus grande qu’une ouverture classique. La superficie et la hauteur du vitrage nécessitent un nettoyage organisé. Il est peut-être temps d’investir dans une raclette si vous ne l’avez pas encore fait : choisissez-le avec un caoutchouc de bonne qualité. Vous pouvez également ajouter à vos accessoires un mouilleur à vitres : sur cet accessoire, une microfibre permet de bien mouiller le vitrage avant le nettoyage. Autres indispensables : une peau de chamois pour nettoyer la raclette, et un chiffon en microfibres pour terminer le nettoyage sans risquer de griffer le vitrage.

Pour les produits nettoyants, rien ne vaut les solutions qui ont fait leurs preuves : de l’eau chaude avec un peu de liquide vaisselle par exemple, de l’eau chaude avec des cristaux de soude ou encore de l’eau chaude avec du vinaigre blanc avec un peu d’alcool ménager. A chacun ses habitudes !

Pour éviter que l’eau ne coule de trop dans les coulisses de la baie vitrée, nettoyez régulièrement la raclette avec la peau de chamois.

Astuce : pensez à dépoussiérer les coins des encadrements avant de passer la raclette.

Montants, coulisses… bien entretenir
la menuiserie de la baie vitrée

Pour nettoyer les montants de la baie vitrée, attention à ne pas utiliser une éponge abrasive ! Une éponge douce légèrement imbibée d’eau savonneuse peut être utilisée sur le PVC, le bois, le mixte alu et bois ou l’alu. Pensez à éviter les produits de nettoyage trop agressifs.

Les coulisses des baies vitrées nécessitent une attention particulière. Passez doucement l’éponge dans les coulisses, en ôtant toutes les poussières ou les éléments extérieurs que vous pourriez y trouver : sable, petits cailloux, morceau de bois… Ces éléments peuvent en effet empêcher le bon déplacement des vantaux dans les rails, et à terme causer des blocages. Vérifiez également les trous de drainage. Epongez ensuite tout liquide résiduel avec un chiffon sec. Faites coulisser le vantail pour vérifier le bon fonctionnement : si nécessaire, vous pouvez ajouter un peu de lubrifiant.

Enfin, nettoyez avec un chiffon sec le mécanisme de fermeture, en vérifiant qu’aucun corps étranger ne s’y est logé.

Votre projet sur mesure chez Rénov'art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *