Un cadre moustiquaire pour l’été, comment faire ?

Pendant l’été et les mois les plus chauds de l’année, la maison devient souvent un havre de fraîcheur… à condition de respecter quelques astuces !

Par exemple, garder les volets fermés pour éviter que le soleil ne transforme une pièce trop exposée en fournaise. Le soir venu par contre, il faut profiter de la fraîcheur extérieure en aérant dès que le thermomètre redescend.

Cette aération peut avoir un inconvénient : l’arrivée des moustiques ! Pour protéger son intérieur des insectes tout en profitant de l’air frais, on vous recommande le cadre moustiquaire. Comment bien le choisir et l’installer ?

Un cadre moustiquaire pour l'été, comment faire ?

Choisir un cadre moustiquaire
en fonction de ses fenêtres

Il existe une solution simple pour fabriquer sa propre moustiquaire : des tasseaux de bois aux dimensions de l’ouverture, du tissu moustiquaire vendu dans la plupart des magasins de bricolage… et le tour est joué.

Mais cette solution ne présente pas que des avantages : il faut que le cadre soit parfaitement ajusté aux dimensions de la fenêtre et il faut qu’il s’adapte bien au type d’ouverture. Les risques ? Laisser un passage pour les insectes, abîmer le cadre de la fenêtre à force de manipulations, et dénaturer la façade avec des matériaux peu adaptés.

Il est essentiel de choisir des matériaux et une pose qui respectent parfaitement l’ouverture :

  • Préférer les bons matériaux pour l’encadrement (bois, PVC, aluminium), ainsi que des couleurs qui ne dénaturent pas l’ensemble,
  • Vérifier si le bâti permet une ouverture et une fermeture simples de la moustiquaire : opter pour des moustiquaires stores ou à panneaux coulissants si le cadre ne peut être ôté facilement,
  • Bien choisir son tissu de moustiquaire : plus ou moins épais, plus ou moins résistant, imprégné ou non…
  • Opter pour des modèles qui proposent des attaches adaptées.

Quelle pose en fonction du bâti ?

La moustiquaire à cadre fixe est la plus simple à manipuler. Elle peut être posée depuis l’intérieur de l’habitation, par exemple pour les pièces situées à l’étage. Le cadre peut être inséré dans les montants, mais les battants doivent dans ce cas rester ouverts en grand. Elle n’est pas adaptée aux fenêtres basculantes.

Les professionnels peuvent également proposer des modèles enroulables ou en panneaux, qui répondent mieux à des impératifs architecturaux. La moustiquaire enroulable sur mesure (store) présente une excellente alternative pour les fenêtres oscillo-battantes ou pour les fenêtres basculantes en extérieur. Les moustiquaires en panneau sont recommandées pour les grandes baies vitrées ou pour les portes fenêtres à galandage.

Consultez le catalogue Renov'Art

A propos de Olivier Loustey

Passionné par l'univers de la maison, j'explore une partie de l'univers de la rénovation et de la construction... en m'ouvrant des fenêtres sur celles de la maison !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *