[Interview] Fenêtres à Brive : le choix de la proximité !

Tour de France des professionnels de la rénovation des fenêtres et volets du réseau Renov’art. Après Paris, Brive-la-Gaillarde, au cœur de la Corrèze. Installée depuis 2001, l’entreprise A Baie C Fenêtre connaît bien les spécificités locales pour rénover les ouvertures.

Proximité et expérience se vivent au quotidien pour Daniel Deffieux, à la tête de l’entreprise et d’une équipe de quatre menuisiers-installateurs. « Notre savoir-faire, ce sont les métiers de la menuiserie et de l’ébénisterie », assure-t-il. Spécialisé dans la rénovation des fenêtres et leur installation, mais également dans la pose des volets, des portails et des systèmes de fermeture de la maison, Daniel Deffieux répond aux questions du Guide de la fenêtre et du volet.

Quel accompagnement propose-t-il aux particuliers ? Quels sont ses conseils avant d’entamer un chantier de rénovation ?

  • Le Guide : Quelles sont les spécificités typiques des ouvertures en Corrèze ?

Daniel Deffieux : Nous avons beaucoup de spécificités liées aux Architectes des Bâtiments de France (ABF). Dans certaines zones – et en Corrèze, elles sont nombreuses puisque nous avons un patrimoine architectural riche -, nous sommes confrontés à la nécessité de respecter l’esthétisme de certains bâtiments et de leurs couleurs. On revient beaucoup par exemple aux réalisations en bois.

En dehors de ces zones, c’est assez libre. Les produits innovants – aluminium, PVC – prennent une place importante. Les menuiseries mixtes bois et aluminium sont également plus répandues.

Un retour aux menuiseries bois ? C'est possible.

« Il faut privilégier l’entreprise locale »

  • Quels conseils vous donneriez à des particuliers qui souhaitent rénover leurs fenêtres ?

Il y a d’abord une étape primordiale : faire le bon choix de l’entreprise ! Pour changer ses fenêtres aujourd’hui, il ne faut pas oublier la loi de transition énergétique. Elle permet d’accéder à un crédit d’impôt à hauteur de 30 %. Mais à condition que l’entreprise soit labellisée RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) : la première étape est donc de s’enquérir des entreprises qui disposent de ce label.

On pourra trouver ces informations sur le site de Qualibat par exemple, sur le site de la Fédération du bâtiment ou encore la Capeb (organisation professionnelle des artisans du bâtiment).

Le label RGE est validé et encadré par Qualibat. Et il faut déjà avoir la certification Qualibat avant d’avoir le label RGE. Pour les particuliers, cela permet de mieux cerner les compétences des entreprises.

Selon moi, il faut aussi privilégier l’entreprise locale. Travailler avec la proximité, c’est essentiel, tout comme choisir un artisan qui apporte du service. Les entreprises qui continuent à apporter du conseil et de la proximité aux clients seront valorisées dans le temps à mon avis.

Mon dernier conseil enfin, c’est de ne pas se noyer de devis : cela ne sert à rien. Pour le particulier, quatre devis c’est déjà un grand maximum. Cela permet des conseils et des approches différentes.

  • Les particuliers ont des idées reçues sur la pose des fenêtres ?

On vient parfois nous voir avec des idées reçues oui, ou approches qui ne sont pas les bonnes.

Si bien que quand un particulier s’adresse à nous pour demander des conseils sur son projet, on préfère analyser les choses avec lui, quels que soient les travaux à exécuter. On va pouvoir prendre le temps de l’écouter, pour mieux cerner sa demande. Au fur et à mesure, on va pouvoir lever des objections, ou lui expliquer qu’une autre approche est préférable.

Il peut arriver par exemple qu’un particulier vienne nous trouver en pensant que tous les PVC, les bois et les alus sont similaires. A nous de lui démontrer que ce n’est pas le cas : nous sommes aussi là pour lui expliquer les différences, la nécessité de privilégier un produit fabriqué en France qui dispose du label NF et de garanties du fournisseur…

« Jamais un crédit d’impôt aussi attractif »

 

  • Vous parliez des aides à la rénovation : pour vous, c’est le bon moment pour entamer des travaux ?

Complètement ! Nous n’avons encore jamais vu un crédit d’impôt aussi attractif. On peut rénover son habitation sans bouquet de travaux, c’est-à-dire avec un chantier unique. Et il est aussi possible de mener un chantier de rénovation sur deux années.

Cliquez pour consulter le catalogue Rénov'art

  • Est-ce que vous avez des conseils particuliers pour bien préparer un chantier ?

Au moment où l’équipe arrive pour entamer le chantier, tous les conseils seront déjà donnés et le particulier sera bien encadré ! Une fois que le devis est accepté et que le client signe le bon de commande, on met toutes les choses au clair : le sens d’ouverture d’une porte, sa couleur… On valide cette dernière étape par une prise de cotes définitives. Et quand on est chez le client pour la réaliser, on lui explique le déroulement du chantier, point par point.

Les gens se demandent par exemple ce qui se passe si la fenêtre est changée en hiver : il ne faudrait pas refroidir toute la maison. On travaille pièce par pièce justement, pour éviter de perdre la chaleur dans la maison.

Si bien que lorsque l’équipe arrive, le particulier sait déjà qu’il faut avoir dégagé les zones de travail. On va tout recouvrir et tout protéger. Avoir tout prévu, c’est l’un des points de la charte de qualité Rénov’art : c’est un engagement de notre part.

Contacts et informations sur Abaiecfenetre-correze.fr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *