Comment lutter contre l’humidité dans la maison en automne ?

L’automne est une des plus jolies saisons… mais c’est aussi celle où les défauts d’isolation se font le plus sentir dans la maison. Et c’est la question qui nous est envoyée par Geoffrey L. :

« On sent un courant d’air près des fenêtres et lorsqu’il pleut ou qu’il fait froid dehors, la condensation monte sur les vitres. Cela rend la maison humide et inconfortable. Comment peut-on éviter cela ? »

Dans notre rubrique « réponses d’experts », nous lui répondons avec quelques astuces pratiques à ne pas manquer pour l’automne… et à appliquer avant l’hiver !

Des astuces simples à appliquer au quotidien

Si les fenêtres sont anciennes et mal isolées, cette impression de courant d’air et d’humidité est logique, même si elle est désagréable. Selon l’Agence nationale de l’habitat (Anah), les fenêtres et les volets peuvent entraîner une déperdition de 10 à 15 % de l’énergie. Et plus qu’un courant d’air, c’est une infiltration d’air froid qui provoque sans doute chez vous cette impression désagréable. La condensation sur les vitrages est aussi révélatrice d’un problème d’isolation.

Plusieurs solutions peuvent éviter que l’humidité ne s’accumule chez vous. D’abord, penser à aérer régulièrement la maison. Cela aide à préserver la qualité de l’air en toute saison. Et pendant les mois les plus froids, l’air chauffe plus facilement lorsqu’il est moins humide.

Vous pouvez également calfeutrer le bas des menuiseries ou des portes, par exemple avec des boudins de porte. Il est même possible de trouver des modèles déco ! Les rideaux restent également une bonne solution : penser à les choisir assez épais.

Enfin, il ne faut pas oublier les bons gestes d’entretien pour éviter que les volets ou même les gouttières retiennent trop d’humidité. Eh oui, une gouttière pleine de feuilles mortes, cela peut avoir des conséquences aussi !

Mais aussi des travaux à prévoir – et si possible avant l’hiver

Si l’isolation de la maison n’est pas idéale, c’est aussi le moment de réfléchir à des travaux. Avec une meilleure isolation, l’économie d’énergie est vite visible sur la facture de gaz ou d’électricité. Sans compter le meilleur confort au quotidien.

Plusieurs travaux peuvent être envisagés, et certains peuvent tout à fait être effectués avant l’hiver. La pose d’un double vitrage par exemple, ou une rénovation des menuiseries si elles présentent des défauts d’étanchéité. Il faut également penser aux volets, qui peuvent être de véritables atouts en termes d’isolation. C’est le cas des volets roulants par exemple, mais ce ne sont pas les seuls !

Besoin d'un conseil, contactez un expert !

Image ©Unsplash

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *