Les volets battants à cadre avec lames verticales et persiennes

Avec leurs lames ajourées sur la partie haute du battant, les volets battants à cadre sont une combinaison de plusieurs influences architecturales. 

Dans ce nouveau chapitre de notre guide Patrimoine et volets, zoom sur leur histoire et leurs caractéristiques !

Histoire et origine

Pour trouver l’origine de ce type de volet, il faut chercher du côté des influences mauresques et espagnoles. Ce sont les fenêtres persanes qui ont donné leur style aux persiennes : des volets à lames ajourées qui permettent de bénéficier d’une bonne aération tant en se protégeant des rayons du soleil et des indiscrétions.

Au fil des siècles, les « moucharabieh » mis au point en Egypte au XIIIe siècle se sont aussi répandus en Italie, en Espagne ou en Provence. Au XVIIIe siècle, ils font le bonheur des architectes à Versailles et influencent le style des volets qui habillent les façades des maisons coloniales outre-Atlantique.

Caractéristiques et avantages

Les volets à deux battants combinent des lames verticales dans un cadre sur une moitié ou les deux tiers de la hauteur du tableau. Sur la partie haute, les lames verticales laissent place à des lames horizontales ajourées ou non.

Zoom sur les volets battants à cadre avec lames verticales et persiennes - Renovart

 

Ce type de volet peut aussi se décliner avec quatre vantaux repliables. Les lames horizontales sont complétées sur le tiers de leur hauteur par des lames persiennées à la française. Ce modèle est particulièrement adapté à certaines architectures : il se replie dans l’encadrement de l’ouverture et permet de valoriser les moulures d’une façade.

Les lames horizontales ajourées permettent de bénéficier d’une meilleure aération et de la lumière extérieure. En cas de pluie, le vitrage ou l’intérieur de la maison restent protégés. La partie basse du volet gagne une résistance avec le renfort du cadre et des lames verticales.

Où les trouve-t-on aujourd’hui en France ?

Les volets battants à cadre avec lames verticales et persiennes sont répandus dans les régions les plus ensoleillées, où le volet est aussi mis à contribution pour s’isoler de la chaleur. C’est le cas dans les régions les plus au sud de la France.

Mais en raison de son style architectural particulier qui rappelle Venise ou d’autres villes italiennes, il s’agit également d’un modèle qui peut être recommandé pour certaines rénovations. C’est le cas en Île-de-France, ou encore pour des maisons plus anciennes ou des maisons de maître. C’est l’une des solutions possibles lorsque les communes demandent des volets battants avec lames ajourées.

Commandez en ligne sur la boutique Rénov'art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *