La manivelle de mon volet roulant tourne dans le vide !

Bien connaître les éléments du volet roulant

 Le volet roulant est dans un coffre : c’est là que se loge le tablier qui est fait de lames. Sur le côté, des coulisses ou des glissières permettent de guider le tablier. Les tulipes sont les sorties des coulisses en bas du coffre : cela facilite l’entrée et la sortie du tablier dans le coffre.

On appelle flasque droit et gauche les deux côtés du caisson ou coffre. Le tube d’enroulement enfin permet le mouvement du tablier. Un treuil dans le caisson permet de faire la tourner l’axe  d’enroulement avec la manivelle.

Ces termes concernent tous les volets roulants quel que soit le mode qui permet de les fermer ou de les ouvrir.

Vérifier le treuil dans le caisson

Il existe plusieurs explications à cette panne. Mais la première chose qui vient à l’esprit est un disfonctionnement entre l’axe d’enroulement et la manivelle : le treuil ne fonctionne plus.

Lorsque la manivelle tourne dans le vide, c’est souvent que le treuil est cassé. C’est en démontant le coffre ou le caisson que l’on peut constater l’état du treuil. On peut le faire avec un simple tournevis, après avoir retiré aussi la tringle de la manivelle pour que ce soit plus facile.

Souvent, il s’agit des dents du treuil qui sont cassées et qui n’entraînent plus le tablier. Il faut alors changer le treuil ou le réparer si vous vous en sentez capable. Mais il est toujours préférable de faire appel à un professionnel qui peut prendre en charge cette panne pour changer le treuil ou les pièces nécessaires.

L’état du tablier ou de la tringle est à contrôler

Parfois, et c’est encore plus simple, c’est la tige de la manivelle qui s’est désolidarisée et il suffit alors de la replacer pour qu’elle entraîne à nouveau le tablier.

Si le treuil ne tourne plus et que le tablier est bloqué en bas, cela peut être aussi à cause des attaches du tablier qui sont cassées ou de la première lame qui s’est désolidarisée de l’axe.

Dans tous cas, la manipulation doit se faire avec prudence !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *