Electricité : comment marche le compteur communicant Linky ?

Compteur électrique - consommation énergie - FotoliaDans les cinq ans à venir, ErdF (Electricité réseau distribution France) prévoit l’installation de 35 millions de compteurs communicants. Chez les particuliers et dans les entreprises, ces compteurs Linky doivent permettre de mieux maîtriser la consommation et de relever la consommation à distance.

Il s’agit aussi d’appareils qui suscitent des interrogations de la part des particuliers et des associations. Comment fonctionne le compteur Linky, et quels sont les avantages annoncés et leurs limites ?

Qu’est-ce que le compteur communicant Linky ?

Il s’agit d’un compteur qui transmet les relevés de consommation en direct, par courants porteurs en ligne (CPL). Les CPL sont régulièrement utilisés en domotique, pour commander l’ouverture des volets roulants à distance par exemple.

Le compteur peut envoyer des données et recevoir des informations sans l’intervention physique d’un technicien à domicile. Cela signifie des relevés à distance de la consommation d’électricité… et des relevés plus réguliers. Pratique quand on surveille la consommation en énergie de son habitation !

C’est d’ailleurs l’un des objectifs de la mise en place de ces nouveaux compteurs : agir en faveur d’une consommation d’électricité mieux maîtrisée, puisque les particuliers auront accès au suivi de leur consommation en ligne.

Comment et quand est installé le compteur Linky ?

L’installation de ces nouveaux compteurs communicants suit en fait une directive européenne. Elle prévoit le déploiement de ce type de compteur pour 80 % de la population d’ici 2020. Pour ErdF, l’objectif est d’équiper 90 % des foyers et clients d’ici 2021.

Les premiers compteurs ont été posés à la fin de l’année 2015, et ErdF prévoit d’en poser 3 millions en 2016. Une carte permet d’ailleurs d’en savoir plus sur les premières régions concernées.

Linky : les régions concernées d'ici 2017
Linky : les régions concernées d’ici 2017 – source ErdF

La pose du compteur Linky doit être effectuée gratuitement par des entreprises mandatées. L’opération sera signalée par l’envoi d’un courrier 30 à 45 jours avant.

Ondes, sécurité des données… des explications

L’impact des ondes sur la santé des habitants, ainsi que la sécurité des données transmises par le boîtier suscite néanmoins des questions de la part des particuliers. « Les données qui circulent dans le système d’information Linky font l’objet d’un cryptage sur toute la chaîne », assure ErdF sur son site internet. Les données de consommation ne peuvent être utilisées sans l’accord du consommateur.

Quant à l’impact des courants porteurs en ligne (CPL) sur la santé, « le compteur Linky n’induit pas davantage de champs électromagnétiques que le compteur actuel » selon ErdF. Le boîtier n’émettra pas d’informations en continu comme certains appareils connectés, mais seulement quelques secondes par jour.

En savoir plus : comment savoir si la maison perd de l’énergie ? 

Cliquez pour consulter le catalogue Rénov'art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *