Comment savoir si la maison perd de l’énergie en hiver ?

Le double vitrage isole de la chaleur et du froid

Une maison mal isolée perd de l’énergie toute l’année. Mais c’est encore plus visible en hiver, quand les défauts d’isolation entraînent courants d’air, inconfort et augmentation de la facture d’énergie à la fin du mois.

Un défaut d’isolation des parois de l’habitation peut provoquer jusqu’à 25 % des pertes en énergie, et une mauvaise isolation des fenêtres jusqu’à 15 %. Il existe des techniques simples pour mesurer ces pertes en énergie, et agir en conséquence.

La vérification des factures
pour surveiller la dépense énergétique

Le chauffage est le poste de dépense d’énergie le plus important pour les ménages : cela représente 65 % du coût total en énergie ménagère, selon Energie-info.fr. Et ce coût peut être encore plus important lorsque l’habitation est mal isolée.

Quelques tests et calculs simples permettent de détecter les déperditions de chaleur dans une habitation où le chauffage a été réglé pour une température optimale à 19°C ou 20°C :

  • L’inconfort dans certaines pièces (sensation de courant d’air devant les fenêtres, fraîcheur inexpliquée, parois froides),
  • Une consommation qui dépasse la moyenne de 110 kWh par mètre carré et par an,
  • Un coefficient de déperdition de chaleur trop élevé.

Il ne faudrait pas oublier que l’énergie la plus économique et la plus écologique… est celle que l’on ne consomme pas !

Les caméras thermiques et la thermographie
pour établir un diagnostic

Les caméras thermiques peuvent être louées auprès d’enseignes de bricolage, mais nombre de mairies proposent ces appareils en prêt gratuitement. Elles sont souvent de petite taille, maniables et aisément utilisables par tous.

Une fois orientées vers la maison ou la zone testée, elles représentent l’habitation dans une palette de couleurs. Le thermogramme ainsi obtenu permet de visualiser les zones les moins bien isolées, en montrant celles où la déperdition d’énergie est la plus forte. Il peut s’agir aussi bien de pans de murs, que des fenêtres ou d’une porte : une aide bienvenue pour définir les travaux d’isolation les plus urgents.

Certaines municipalités font également appel à des services spécialisés pour établir une thermographie aérienne de la commune. Les résultats de ces études sont parfois disponibles auprès des services de l’urbanisme, n’hésitez pas à vous renseigner.

Consulter le catalogue des fenêtres et des volets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *