Comment changer un joint de fenêtre ou de porte-fenêtre ?

Le joint de fenêtre, ou joint d’isolation de fenêtre, est placé entre le cadre ouvrant et le cadre dormant de la menuiserie, ainsi qu’autour des vitrages. Même s’il n’est pas bien grand ni très visible, son rôle est essentiel : il participe activement à la bonne isolation de la fenêtre. Vous pouvez le changer lorsqu’il est usé ou abîmé. Et voici comment faire !

Comment changer les joints d'isolation des fenêtres ?

Mieux comprendre le rôle du joint de fenêtre

Lorsque vous rénovez vos fenêtres, plusieurs points demandent de l’attention : les matériaux bien sûr, la qualité des nouveaux vitrages… Mais il ne faut pas oublier aussi de vérifier le bon état des joints d’isolation. Sur la plupart des ouvertures, ils sont placés autour du vitrage, ainsi qu’entre le cadre et le vantail (les joints de frappe).

Lorsqu’ils sont en bon état et bien entretenus, ils garantissent l’étanchéité et l’isolation de l’ouverture. Dans le cas des joints de frappe, ils contribuent aussi à protéger le cadre lorsque vous refermez vos fenêtres.

Ces joints d’isolation se présentent dans divers matériaux :

  • Joints en mousse : moins coûteux, faciles à poser mais moins durables ;
  • Joints en caoutchouc : plus résistants que la mousse, adaptés à la résistance acoustique ;
  • Joints en silicone ou mastic : plus coûteux, mais plus résistants et avec une bonne isolation thermique et acoustique.
  • Joints métalliques : ils nécessitent l’intervention d’un professionnel !

Demander une réparation

Il est aussi possible de choisir des joints dans des coloris différents : un petit détail esthétique mais qui peut compter beaucoup pour vos menuiseries !

Les bonnes étapes pour changer
un joint isolant de fenêtre

Le type de pose dépend du matériau que vous allez utiliser pour vos nouveaux joints. Une fois l’ancien joint retiré, prévoyez dans tous les cas de quoi nettoyer les surfaces des vitrages et des menuiseries, sans les abîmer. Pour cela, rendez-vous sur notre fiche pratique « nettoyer ses fenêtres et volets ».

Trouvez vos réponses en ligne

  • Joints en mousse, en plastique et en PVC : il s’agit d’éléments adhésifs, qui doivent être posés sur une surface parfaitement nettoyée. Notre conseil : décoller la protection autocollante au fur et à mesure de la pose, et assurez-vous de bien fixer le joint dans la rainure. Vous pouvez ajuster la découpe en fonction des dimensions de votre fenêtre, ou opter pour des joints pré-découpés aux bonnes dimensions ;
  • Joints en caoutchouc : comme le joint en mousse, il est autocollant. Sa pose est assez simple, à condition de le faire doucement et avec soin. Assurez-vous qu’il est à la bonne taille !
  • Joints en silicone/mastic : la pose s’effectue à l’aide d’un pistolet extrudeur. Une fois posé, le silicone doit être recouvert d’une bande de démoulage. Elle peut être retirée une fois que le joint est sec, 24 heures plus tard.

A noter : pour une pose réussie, il peut être nécessaire de dégonder la fenêtre. Pensez à demander l’intervention d’un spécialiste, cela pourra vous faire gagner beaucoup de temps et bien des efforts !

Je cherche un professionnel pour mes fenêtres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *