En 2017, les aides financières à la rénovation sont maintenues

C’est une bonne nouvelle pour les particuliers qui entament des travaux de rénovation. En 2017, les aides financières sont maintenues : le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et l’Eco-PTZ sont toujours accessibles.

Mieux encore, ils sont cumulables. Ce qui assure une économie notable dès lors qu’on effectue les travaux éligibles à ces aides… et la rénovation des volets et des fenêtres en fait partie !

Renovation maison - Fotolia

Le CITE et l’Eco-PTZ toujours accessibles
pour les travaux de rénovation

Sur le Guide de la fenêtre et du volet, on vous propose déjà un dossier complet sur les aides financières à la rénovation. Et ce qu’il faut retenir pour cette version 2017 du CITE et de l’Eco-PTZ, c’est que les conditions d’éligibilité restent les mêmes.

Mieux comprendre le CITE 2017 :

  • Déduction de 30 % des dépenses des travaux de rénovation énergétique sur l’impôt sur le revenu,
  • Les travaux doivent être réalisés dans une résidence principale construite depuis au moins deux ans,
  • Les travaux d’isolation des parois opaques (toits, murs, sols), ainsi que des parois vitrées, ainsi que l’installation d’équipement de chauffage performants sont éligibles,
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise RG – Reconnu garant de l’environnement.

Le montant des dépenses qui ouvrent droit au CITE ne peut excéder 8 000 € pour une personne seule. Ce montant passe à 16 000 € pour un couple, et 400 € supplémentaire par personne à charge.

Besoin d'un conseil, contactez un expert !

Mieux comprendre l’Eco-PTZ 2017

  • Prêt bancaire destiné au financement des travaux de rénovation énergétique,
  • Accessible pour les habitations principales construites avant janvier 1990
  • La durée des travaux passe de deux à trois ans,
  • Le montant de l’Eco-Prêt peut aller jusqu’à 30 000 €, et il peut être remboursé sur 10 ou 15 ans,
  • Comme le CITE, il faut que l’entreprise qui réalise les travaux soit labellisée RGE.

Enfin, l’Eco-PTZ est cumulable avec le CITE, comme c’était déjà le cas en 2016.

Lire nos explications sur l’Eco-PTZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *