Tout savoir sur les déperditions de chaleur

déperditions chaleurLes déperditions de chaleur (ou déperditions thermiques) représentent les quantités de chaleur perdues dans une habitation. Elles ont un lien étroit avec l’isolation du bâtiment. Dans une démarche d’économie d’énergie, c’est une problématique phare sur laquelle il faut accorder une attention particulière.

Comment se produisent les déperditions de chaleur ?

Les déperditions thermiques peuvent se produire de trois façons différentes :

  • Par les surfaces : l’isolation des fenêtres et des parois de l’habitation joue un grand rôle. Tout dépend des matériaux utilisés, de leur épaisseur, de leur rayonnement et de leur conductivité. Un double vitrage causera par exemple moins de déperditions surfaciques qu’un simple vitrage.
  • Par les ponts thermiques : il s’agit de points précis dans la construction d’un bâtiment présentant une faille au niveau de l’isolation. La chaleur peut donc s’échapper à ces endroits entrainant des déperditions thermiques.
  • Par renouvellement d’air : pour des questions d’hygiène et de santé, une habitation a besoin de se renouveler en air. Les systèmes d’aération d’un bâtiment doivent donc être étudiés pour causer le moins de déperditions thermiques possibles.

Dans une habitation, quels sont les endroits qui risquent une déperdition de chaleur ?

Dans une habitation les déperditions de chaleur proviennent de plusieurs endroits :

  • le toit,
  • les renouvellements d’air,
  • les murs,
  • les sols,
  • les portes et fenêtres,
  • et les ponts thermiques.

Elles sont plus ou moins importantes et peuvent varier en fonction :

  • des matériaux : type, propriétés isolantes, qualité, ancienneté etc.
  • de l’ancienneté du bâtiment,
  • de la zone géographique et du climat dans lequel se trouve l’habitation : une maison dans l’est de la France sera plus exposée à des hivers rigoureux plutôt qu’une maison du sud.
  • de l’orientation de la maison au soleil.

Pour apprendre à déchiffrer les indicateurs de déperditions de chaleur, voici notre fiche pratique.

Besoin d'un conseil, contactez un expert !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *