Interview : changer les fenêtres, « c’était devenu essentiel »

A mi-chemin entre Tulle et Ussel, Frédéric a déménagé depuis trois ans avec sa femme dans un bâtiment de corps de ferme. La rénovation des fenêtres faisait partie des projets du jeune couple et depuis quelques semaines, c’est désormais chose faite.

Pour le Guide des fenêtres et des volets, il en dit plus sur la façon dont s’est déroulé le chantier et sur les raisons de la rénovation.

Qu’est-ce qui vous a décidé à la rénovation de vos fenêtres ?

Mieux isoler pour économiser« Deux choses. La première, c’est le froid, tout simplement. Cela fait trois ans qu’on habite dans cette maison, on l’amène petit à petit à notre goût… et cela fait deux hivers qu’il fait froid dans certaines pièces et qu’on monte le chauffage pour lutter. Economiquement, c’est assez vexant.

Et j’étais encore plus vexé de voir qu’on dépense de l’énergie alors que je suis partisan du mieux vivre avec l’environnement. On composte une partie de nos déchets, on récupère l’eau de pluie dans un bac pour le jardin et on réfléchit à une vraie cuve de récupération d’eau de pluie pour la maison… cela me semblait aberrant d’avoir ces « fuites » de chauffage.

La deuxième chose, c’est l’aspect financier. Cette année, on profite du crédit d’impôt pour la rénovation énergétique. Financièrement, c’était devenu essentiel pour baisser la facture. »

Comment avez-vous choisi vos fenêtres ?

« Je ne suis pas vraiment bricoleur. J’ai donc préféré faire appel à un artisan, d’autant plus que c’était un aspect de la maison que je découvrais encore. Maintenant je connais la différence entre des menuiseries en PVC et des menuiseries en bois !

On a fait le choix du PVC après des explications de l’artisan et une étude de l’architecture de la maison. Le blanc se prête bien aux pierres et la mairie ne voyait pas d’inconvénients au projet, donc le choix a été assez simple.

Pour les vitrages, ça a été plus compliqué : nous avons notamment une façade orientée nord, nord-ouest et qui est très exposée au vent. Pour ces deux fenêtres, on a choisi du triple vitrage. Pour les autres pièces, du double-vitrage fait parfaitement l’affaire. »

Vous avez choisi la rénovation ou la dépose totale ?

« L’ancienne menuiserie était vraiment abîmée. Je sais qu’il existe aussi des solutions de rénovation sur bâti existant, mais pour notre maison il fallait repartir de neuf. Nous avons donc choisi la dépose totale.
Les fenêtres ne sont pas très larges, et je voulais garder la même surface vitrée pour préserver la lumière dans certaines pièces, surtout celles qui sont moins bien exposées. »

En savoir plus : qu’est-ce que la dépose totale ?

Comment s’est passé le chantier ?

« Plus rapide que ce que je pensais. Nous avions rencontré deux artisans, et c’est finalement le premier que nous avons choisi. De mon côté, une fois le devis signé, je me suis occupé de déposer une déclaration préalable de travaux en mairie. C’est une petite commune et tout s’est bien passé.

En tout, une douzaine de fenêtres et deux portes fenêtres ont été rénovées cet été. Cela nous permettait de laisser ouvert certaines pièces sans craindre le mauvais temps, mais c’était plus rapide que ce que je pensais. Les menuisiers ont récupéré les anciennes menuiseries. »

En savoir plus : comment se passe un chantier ?

Et quelles sont désormais les prochaines étapes pour vous ?

« La prochaine étape va être administrative : dans ma prochaine déclaration de revenus, je vais déclarer le montant des travaux de rénovation. J’ai encore quelques mois pour préparer ça, mais j’ai déjà vu quelques notices explicatives et ça ne devrait pas poser de souci.

Ensuite, on a fait le choix de faire des premiers travaux urgents cette année, mais je pense que je vais aussi réfléchir à une rénovation pour le reste de la maison. Notamment des volets pour les façades les plus exposées au vent. Je suis moins pressé : le plus urgent est fait. Maintenant, j’attends de voir la différence sur mes prochaines factures de chauffage. »

Contacter un professionnel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *