Guide d’achat : choisir un portail à l’image de la maison

Le portail a un rôle très important pour votre propriété : il en est le premier point d’entrée ! Bien choisir son portail, c’est donc choisir un modèle qui réponde à l’esthétique de l’habitation et à ses contraintes architecturales. Mais aussi à vos exigences de confort et de sécurité.

Matériaux, types d’ouvertures et de formes : explications des critères à prendre en compte !

Les matériaux : alu, fer forgé, aluminium ou bois ?

Bien choisir le matériau du portail est essentiel. C’est ce qui va influer le plus sur le budget, mais également sur l’esthétique et sur la durabilité du portail.

Bois : le choix du résistant et de l’esthétique

C’est l’un des matériaux les plus traditionnels, notamment parce qu’il offre d’excellentes qualités esthétiques et qu’il résiste très bien au temps et aux chocs. Il nécessite cependant un entretien régulier pour résister aux intempéries.

Ses arguments :

  • Conseillé pour les particuliers qui cherchent à donner un aspect chaleureux et chaud à l’entrée de la propriété,
  • Répond très bien aux exigences de couleurs : plusieurs teintes sont proposées en bois naturel et le bois peut être peint à sa convenance.

Fer forgé : le choix du design

Le portail en fer forgé offre un aspect très élégant et design à l’entrée de la propriété. Il s’agit d’un matériau très solide, mais qui nécessite un entretien très régulier pour éviter la rouille.

Ses arguments :

  • Recommandé pour donner de l’élégance et du style à une propriété, ou pour compléter la rénovation d’une propriété ancienne,
  • Robuste, il garantit un aspect esthétique intemporel.
  • Et pourquoi pas un portail en fer forgé pour l'entrée d'une propriété ?

Aluminium : résistant aux intempéries

Moins coûteux et moins lourd que le fer forgé, l’aluminium présente d’excellentes qualités de résistance. Il demande peu d’entretien, et peut être peint dans une grande variété de coloris. C’est aussi l’un des matériaux qui résiste le mieux aux intempéries. Moins solide que le bois, il peut facilement être redressé s’il a été abîmé par un choc avec une voiture par exemple.

Ses arguments :

  • Un très bon compromis pour les particuliers qui cherchent une alternative au fer forgé,
  • Il peut être peint dans la teinte souhaitée pour répondre aux exigences esthétiques de l’ensemble de la propriété.

PVC : le choix du budget

C’est le matériau le plus économique. C’est aussi le plus léger, ce qui peut s’avérer pratique pour une motorisation du portail par exemple. Il est moins résistant aux chocs.

Ses arguments :

  • Recommandé pour agrémenter son entrée d’un portail à moindre coût,
  • Il nécessite très peu d’entretien : un nettoyage régulier suffit à conserver son aspect.

Cliquez pour consulter le catalogue Rénov'art

Le type d’ouverture : battant ou coulissant ?

Choisir l’ouverture du portail dépend de plusieurs critères : la disposition de la propriété, le type de matériau, et le budget. Point important : il ne faut pas oublier que le portail ne doit pas empiéter sur la voie publique !

Portail battant : le budget

Le portail battant est le plus régulièrement installé. Il est composé de deux vantaux, qui s’ouvrent vers l’intérieur ou l’extérieur de la propriété.

Il peut être facilement équipé d’une motorisation.
Ce type d’ouverture est déconseillé pour les terrains en pente.

Portail coulissant : le gain de place

Il peut être constitué d’un vantail unique ou de deux vantaux, qui coulissent de façon latérale pour se placer sur les côtés de l’ouverture.

Le choix du portail coulissant s’impose pour gagner de la place : recommandé par exemple pour les propriétés en bord de route ! Il faut néanmoins que le dégagement soit suffisant sur l’un des côtés de l’ouverture, dans des dimensions au moins égales à celles du vantail.

La motorisation des vantaux est également possible.

En savoir plus sur les types d’ouverture de portail

La forme du portail : donner de l’esthétique

Une fois le matériau choisi et le type d’ouverture, il reste à définir la forme du portail ! Elle contribue à affirmer le caractère d’une maison et complète l’esthétique de la propriété.

  • Portail droit de forme rectangulaire,
  • Portail en biais haut ou en biais bas,
  • Portail en chapeau de gendarme, qui dessine une vague : il peut être à l’endroit ou inversé,
  • Portail incurvé, avec une forme arrondie, bombée ou incurvée,
  • Portail dégradé, notamment pour les battants ajourés.

A noter : le portail peut être ajouré, semi-ajouré ou plein. Le portail plein par exemple est recommandé pour les jardins qui accueillent des petits animaux domestiques, ou pour mieux cacher l’intérieur de la propriété.

Motorisation : le choix du confort

La plupart des portails peuvent être équipés d’une ouverture automatique. C’est un atout pour le confort, et une sécurité supplémentaire pour la maison.

Plusieurs points déterminent la possibilité d’équiper son portail d’une motorisation électrique :

  • L’inclinaison du terrain : sur un terrain fortement pentu par exemple, la motorisation est déconseillée,
  • Le poids : le coût est plus important pour un portail plus lourd,
  • Le raccordement possible ou non du portail au réseau électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *